Kronikz

News, Chronique et écoute de musiques, récente ou pas et dans tous les genres

jeudi 04 août

# La Grande Marmite #4# journée n°2 #

"Nous Sommes Tous Des Grands Marmitois" Ce que l'on a pu entendre dans l'allée principale pendant 2 soirées exceptionnelles se résume à cette phrase... En effet, suite à cette superbe soirée d'ouverture de Nil'1 Nil'otr (que je n'ai pas vu (la soirée d'ouverture)), se sont enchainés 2 jours de spectacle avec 4 groupes en haut de l'affiche. Le Vendredi s'est inauguré pour nous par le Rock assez posé de SOfA, un petit groupe Normand qui a ouvert le bal tranquillement. Mais avec un Bassiste on ne peut plus Charismatique:
--> dsc013991   dsc01401

Les Rageous Gratoons, ont fait oublié les Aminches avec leurs petites mélodies de l'Est. Venant de Bordeaux, l'anecdote : contrôle des Douanes à Dieppe (c'est dommage).

--> dsc01409

Ensuite, le groupe du coin, les "Sanskrits" ont totalement mis le public en liesse en interprétant leur fameux tube au titre pourri ("Monte la d'ssus"), mais aux paroles et au rythme envoûtant : "Viens passer tes vacances en Normandie, en Normandie. Ici aussi on guinche, toute la nuit, toute la nuit." Bref, une des performances de la soirée. Un public conquis.

--> dsc014121

Après, on attaque le lourd. les Fatals Picards. Comme c'est marqué dans leur nom. Ce sont des Picards. Entre Marcel et son Orchestre et Didier Super. Voila leur situation artistique. Ils nous ont donné de la joie avec quelques phrases Ô combien savoureuses (pour certains) : "Le djembé est à la musique ce que le couteau est à la purée", "Si t'aimes bien l'odeur du bois, visite la Syrie. Si on t'accuses de meurtre, visites la Lybie" ... Ou en lancant quelques vannes impressionnantes à des spectateurs indignes, voire en enfoncant des pauvres petites gamines au premier rang qui n'avaient strictement rien fait. Bref une tempête de rythme, d'humour, et d'amour. (cf. PH Test Two).

--> dsc014171  dsc014181

Puis on a vu Ganesh EKB. Certes, leur perf. n'était pas au niveau de mes espérances, mais certains passages bien funk m'ont ravivé la flamme que j'avais découvert avec Sinclair et Bumcello au Furia.

-->     dsc014201

Et enfin pour terminer la soirée dans "le Théâtre des Charmes", un bon ska nommé "Les Beautés Vulgaires". IMPOSSIBLE de vous décrire l'onomatopée que le chanteur pose au début du Con d'en Face, mais c'est absolument fabuleux. Avec le son des cuivres juste derrière, c'est un Régal.

-->  dsc01421


dsc014241


Voilà comment s'est soldé cette journée (un intense plaisir...)
Et puis dormir sous la pluie dans une tente avec une température hivernale, à côté d'une tonnelle où des gens font les cons et boivent comme des veaux. Désolé de vous dire ca, mais je trouve ca vraiment sympathique.

Posté par jazyj à 21:34 - Compte-rendus de concerts - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire